Accueil > Littérature > Poèmes > Ivre, il faut vivre ivre !

Ivre, il faut vivre ivre !

vendredi 23 mars 2012, par Jean-Louis Millet

Je rame dans l’affreux tintamarre des ivrognes

Sur les eaux basses du pur ennui
Celui qui inventa l’ombre avant la lumière
Je sème les yeux à tous les vents
Au trou de la serrure de la porte qui n’existe pas
Minuit à perte de vue
Oeillade de la lune sur la soie d’un paysage blanc

Entre le cœur et l’éclair
Pénétrer l’avenir par le toit…
Sur des protons épileptiques
Ma chanson roule vers l’exil
La matière informe d’une petite insomnie
Cancer mythique du temps passé

Le jour blafard fait les cent pas sur le mur.
Un long doigt de brouillard
Gouaché de parfum
Viens prendre possession de mon suicide
Connaître l’offense de la mort agitée de vers ?
Si les morts pouvaient contempler leurs têtes
après quarante jours de silence…

Ivre, il faut vivre ivre !

***

Sculpture poétique sur des poèmes de Joyce Mansour.

Poème extrait de : Les Dits d’un Silence.