Accueil > Littérature > Comptes rendus > Avant le gel (Henning Mankell)

Avant le gel (Henning Mankell)

dimanche 13 novembre 2005, par Chartrand Saint-Louis

C’est toujours avec fébrilité que l’on accueille un roman policier de Henning Mankell, ce formidable romancier suédois.

Avant le gel est le neuvième titre traduit en français qui met en scène le célèbre inspecteur Kurt Wallander et sa fille Linda.

En toile de fond de ce nouveau roman, le "faux" suicide collectif des adeptes (912 adultes et 320 enfants) du Révérend Jim Warren Jones, chef de la secte "Temple du Peuple", à Jonestown, dans la jungle tropicale de la Guyana (ancienne Guyane britannique) en novembre 1978.

Dans ce récent roman, on assiste à des heurts entre le père et sa fille ; les épisodes difficiles de la vie de Linda sont longuement exposés. L’intrigue, assez crédible, est basée sur le fanatisme chrétien. Je déplore toutefois que cette histoire soit introduite par un lien trop étroit entre le personnage de Linda et celui de ses amies.

Je dois avouer que je n’ai pas trouvé autant de plaisir à lire ce roman. Je regrette que Kurt ne soit plus à l’avant-plan. Dans ce roman, il pense, réagit et vit surtout dans le regard de sa fille Linda. Disons que ce n’est pas aussi exaltant.

Avant le gel est le premier de la « série Linda Wallander », qui annonce à plus ou moins long terme le départ du célèbre personnage de l’inspecteur Kurt Wallander. L’autre roman paru en 2005, L’homme qui souriait, est le dernier de la « série Kurt Wallander ». Il succède au roman La Lionne blanche paru en 2004. Le guerrier solitaire, écrit en 1999, est le roman qui coïncide avec l’arrivée de l’auteur au Seuil et le début de son succès littéraire au Québec.

***

Henning Mankel. Avant le gel. Paris : Éditions Seuil, 2005, 442 p. (coll. Policiers).