Accueil > Littérature > Portraits d’écrivains > Khalil Gibran

Khalil Gibran

vendredi 10 mars 2006, par Jean-Claude St-Louis

Khalil Gibran est né en 1883, à Bécharré, au Liban, dans une très ancienne famille chrétienne. Son grand-père maternel était prêtre du rite maronite. En 1894, Khalil émigre avec sa mère à Boston, puis en 1897, il retourne seul à Beyrouth, au Liban, pour y faire ses études à l’École de la Sagesse. En 1901, il visite la Grèce, l’Italie et l’Espagne puis s’installe à Paris pour étudier la peinture. C’est à cette époque qu’il écrit « Les Esprits Rebelles », livre qui est brûlé sur la place publique de Beyrouth, sur ordre des autorités turques. Khalil Gibran est condamné comme hérétique par l’évêque maronite.

En 1903, Khalil Gibran est rappelé en Amérique au chevet de sa mère mourante. Il demeure à Boston où il s’exerce à la peinture. En 1908, il retourne à Paris où il travaille à l’Académie Julien et à l’École des Beaux-arts. Il fréquente Rodin, Debussy, Maeterlinck et Edmond Rostand.

En 1910, Khalil Gibran s’installe définitivement à New York où il se consacre à la peinture et la poésie. C’est dans cette ville qu’il meurt en 1931. Son corps est ramené au Liban, où il repose dans la crypte du Monastère de Mar Sarkis, à Bécharré.

« Le Prophète », son œuvre maîtresse

En 1903, Khalil Gibran est rappelé à Boston où décèdent, de la tuberculose, sa mère, son frère et une de ses sœurs. C’est dans un état de profonde détresse qu’il entame une version anglaise de son livre « Le Prophète », œuvre dont il a déjà esquissé les grandes lignes, en arabe, dès l’âge de quinze ans. Il y travaille jusqu’à sa parution en 1923.

Depuis la parution du Prophète, le nom de Khalil Gibran est célébré partout dans le monde. En 1996, les ventes de ce livre ont atteint, aux États-Unis seulement, neuf millions d’exemplaires. Traduit dans plus de quarante langues, le Prophète n’a jamais cessé de séduire un très large public. En Italie, l’édition, en format de livre de poche, a récemment figuré en tête des meilleurs livres.

Pourtant le Prophète est un livre inclassable qui échappe aux étiquettes. Ni roman, ni essai, ni poème, il n’entre dans aucune catégorie. Le Prophète ressemble à un livre sacré. Son style, sa structure, sa tonalité ne sont pas étrangers à ceux de la Bible et, en particulier, à ceux de l’Évangile. L’ouvrage, riche en images, en paraboles, s’articule en versets. On y retrouve des formules comme : « En vérité... » ou « Mais moi je vous dis... », etc.

Extrait du Prophète

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles du désir de la vie pour elle-même.
Ils viennent par vous, mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour, mais pas vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez loger leurs corps, mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain que vous ne pouvez pas visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez tenter d’être comme eux, mais ne cherchez pas à les rendre semblables à vous,
Car la vie ne revient pas en arrière, ni ne s’attarde sur hier. »

Citations de Khalil Gibran

« La solitude est une tempête de silence qui arrache toutes nos branches mortes. »

« La terre est ma patrie et l’humanité ma famille. »

« C’est dans la rosée des petites choses que le cœur trouve son matin et se rafraîchit. »

« En tout homme résident deux êtres : l’un éveillé dans les ténèbres, l’autre assoupi dans la lumière. »

« Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit. »

« Nous ne vivons que pour découvrir la beauté. Tout le reste n’est qu’attente. »

« Le désir est la moitié de la vie. L’indifférence est la moitié de la mort. »

« Plus profondément le chagrin creusera votre être, plus vous pourrez contenir de joie. »

« Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion. »

« Combien généreuse est la vie pour l’homme, mais combien l’homme se tient éloigné de la vie. »

Bibliographie

Le Prophète
Le Prophète et le Jardin du Prophète
Les Esprits rebelles
Les Ailes brisées
Le Fou
Merveilles et processions
Jésus, Fils de l’Homme
Le Sable et l’Écume
Le Précurseur
L’Errant
Les Dieux de la terre
L’aveugle
Lazare et sa bien-aimée

***

Sources

Najjar, Alexandre. Khalil Gibran : l’auteur du Prophète ; édition réalisée sous l’égide d’Olivier Germain-Thomas. Paris : Pygmalion, 2002, 234 p. (cote Dewey : 892.785 G44)

Internet