Accueil > Littérature > Poèmes > Des mots, encore des mots

Des mots, encore des mots

mercredi 25 avril 2007, par Maurice Roth

Il y a les mots avec lesquels je parle
et les mots avec lesquels j’écris
ceux qui surgissent du fond des ténèbres
lors des longues nuits blanches.

Ils ne viennent pas en vain, les mots
ils s’inscrivent au fond des abîmes
d’où ils sourdent lentement, sûrement
me portant et m’enserrant.

Les mots de ma plume
les porte-paroles de mon esprit
viennent du fond de mes entrailles
et s’inscrivent sur la page blanche.

Et moi ?
À chaque mot
comme eux
je suis effarouché par ce tumulte.
Je veux être moi
et ne pas changer.

Mais la chrysalide est devenue un papillon
en quête de nectar
et de la muse inspiratrice
qui l’incitera à écrire.

Les mots qui viennent du fond de mes entrailles
ne sont plus les miens.
Ils ne sont plus exclusivement miens.