Accueil > Littérature > Poèmes > Illusion

Illusion

mercredi 20 février 2008, par Jean-Claude St-Louis

Ô fragile illusion qu’on appelle l’existence
Qu’advient-il de nous dans le grand inconnu
Lorsque l’ego si fier brisé dans sa substance
Atteint le lieu mystique d’où nul n’est revenu

Dans les mains du Juge, ô flamme si légère
Qu’il peut à son gré, faire naître ou mourir
Le destin commence-t-il lorsqu’en pleine lumière
Le grand film de la vie se déroule sans faillir

Ô beau rêve si pur que l’on poursuit sans fin
Docile à nos caprices, jugulant nos envies
Par lui nous aimons bien nous sentir incompris
Bien que nous craignions qu’il soit sans lendemain

Et les définitions de tous ces gens sceptiques
Multiplient l’inconnu sur la nuit infinie
Fermant sans façon des portes magnifiques
Où ne peut pénétrer le destin d’une vie

Mais lorsque le printemps, peintre de la terre
Revient tout plein d’azur et de mille couleurs
L’illusion rejaillit et bientôt nous enserre
Aiguisant nos esprits et ravivant nos coeurs