Accueil > Littérature > Poèmes > Une fleur sous ma fenêtre

Une fleur sous ma fenêtre

lundi 23 février 2009, par Michaël Adam

Adieu, jolie féline, mon très cher animal
La maison est bien vide sans toi, mon amie
Si tu savais combien ton absence me fait mal,
Petite chatte aimée - ton départ est une infamie.

Il me manque tes miaous et ta toison
Qui cherchaient ma tendresse et mes caresses
La vie maintenant a un goût de poison.
A part ton souvenir, peu de choses m’intéressent.

Tu t’endors au printemps, sous les fleurs
Où tu aimais tant gambader et te tapir
Sans toi le jardin a perdu ses couleurs
Fidèle compagne pour le meilleur et le pire.

Je t’appelle, jolie petite reine moustachue
Et tu viens en cambrant le dos, frétillante
Princesse de quinze ans, jamais déchue
Petite sœur de longtemps à l’âme pétillante.

Tu es là, toute proche sous ma fenêtre
Et tu reviens souvent, chère ingénue,
Avec les souvenirs que tu fais renaître
Et je te pleure, ma grande amie, sans retenue.