Accueil > Littérature > Livres d’art > Au hasard de connivences

Au hasard de connivences

jeudi 26 novembre 2009, par Jean-Louis Millet

Au hasard de connivences

"Aller encore
Simplement aller."

Genèse de ce livre d’art d’Isabelle Le Gouic et de Jean-Louis Millet.

Le premier hasard fut une rencontre à l’exposition d’art brut « Couleurs des Mots 2 » en octobre 2008 au musée Singer-Polignac de l’hôpital Sainte-Anne à Paris où un gros travail d’Isabelle était présenté, peintures et écrits mêlés.

Jean-Louis m’a proposé à cette occasion de participer au projet Evazine.

Quelques mois plus tard, je me suis lancée dans l’aventure et j’ai découvert ses écrits et peintures qui m’ont séduite.

L’aventure a rapidement pris forme d’une participation régulière de sa part au site avec en majorité des textes imbriqués à des graphismes. De mon côté je suis entré dans l’univers de l’écrit d’Isabelle déjà publié.

Second hasard, enfin presque, cet automne, au même endroit, une autre exposition, « Le Comble du Vide », a permis une nouvelle rencontre et, de vives voix, la mise sur pied d’un projet commun dans le cadre d’Evazine. Restait à trouver une idée.

J’ai demandé à Jean-Louis s’il accepterait que j’écrive un texte en vis-à-vis de l’une de ses peintures, et il a suggéré alors qu’à son tour, si j’étais d’accord, il commenterait quelques-uns de mes dessins...

Trouver un thème ! L’idée qui nous vint spontanément fut « rencontres/télescopages ».

Il ne restait plus qu’à fixer les modalités pratiques et à se mettre au travail.

Nous en présentons ici le résultat : « au hasard de connivences ».