Accueil > Littérature > Livres d’art > Remous

Remous

jeudi 3 juin 2010, par Jean-Louis Millet

Remous

Encréatures de Patrick Navaï, encritures de Jean-Louis Millet.

« Ces "Remous encrés" aux belles tonalités sépia que nous propose ici Patrick Navaï brassent sans fin les lieux, les choses, les bêtes et les hommes en un bestiaire chagallien, parfois boschien, qui nous force à nous interroger sur ce qui nous entoure aux archipels d’insomnie.

Ces encres attirent les mots, puis les attisent de leur puissant souffle onirique. Lors la confrontation est inévitable. Elle devient salvatrice par l’effondrement orchestré des symboles d’évidence qu’elle provoque.

Chacun peut alors s’approprier les éléments de ce puzzle du lever des bords de monde et, à sa façon, en laisser survenir les réarrangements telluriques dans la ronde originelle des signes au-delà des limites de la lumière à l’étal du couchant. »