Accueil > Société > Consommer autrement > Gestes simples pour réduire la présence des polluants dans nos (...)

Gestes simples pour réduire la présence des polluants dans nos maisons

samedi 7 mai 2005, par Chartrand Saint-Louis

Au cours des 50 dernières années, l’industrie chimique a inventé quelques 75 000 nouvelles substances. Un lien est établi entre les troubles chroniques et la présence des produits chimiques dans nos environnements.

Voici quelques gestes simples pour limiter la pollution dans nos maisons :

  • Laissez nos chaussures à la porte (c’est dans la seule saleté accumulée sur nos souliers qu’une grande partie des pesticides entrent dans nos maisons ; par la même occasion, on élimine des centaines d’heures d’entretien) ;
  • Identifiez les fruits et légumes qui contiennent le moins de pesticides (dont les bananes, le maïs, les avocats et les oignons ; au contraire, les pommes, les fraises et les pommes de terre en contiennent le plus) ;
  • Utilisez des produits de nettoyage sans phosphate. Sur l’étiquette, cherchez l’Éco-logo qui certifie que le nettoyant respecte les critères du programme Choix environnemental ;
  • Aérez les maisons, ouvrez les fenêtres pendant quelques minutes, en toute saison, afin de libérer l’humidité et les polluants qui se trouvent à l’intérieur ;
  • Le bicarbonate de soude (la « p’tite vache ») est un produit naturel, non toxique et qui ne pollue pas l’environnement. Il a plusieurs usages : il dissout facilement les saletés et la graisse lorsqu’on le mélange à l’eau. Si on ne le dissout pas complètement, sa texture granuleuse agit comme un abrasif qui fait disparaître les plus grosses saletés. Il s’avère très efficace pour absorber les mauvaises odeurs ;
  • L’eau de javel élimine les taches, blanchit les vêtements, désinfecte ou désodorise une pièce. Il a cependant un coût environnemental très élevé : le chlore qu’elle contient se combine avec des molécules organiques pour former des organochlorés. Tantôt cancérigènes, tantôt mutagènes, ces organochlorés peuvent entrer dans la chaîne alimentaire et nuire aux écosystèmes. Choisissez plutôt des produits de remplacement sans chlore (ou sans javel).

***

Sources :

Geet Éthier, Marc. Zéro toxique : pourquoi et comment se protéger. Éditions du Trécarré, 2005, 287 p.

Guide du consommateur responsable : le pouvoir de nos choix. Collection Protégez-vous. Les éditions Protégez-vous, en partenariat avec Équiterre, Avril 2004.

Greenpeace. Sans laisser de traces. Trucs et astuces.