Accueil > Matière à réflexion > Orient > Pensée taoïste

Pensée taoïste

dimanche 8 mai 2005, par Chartrand Saint-Louis

"Bien qu’ils soient partout présents dans le ciel et sur la terre, l’œil ne saurait percevoir le Tao et ses éléments constitutifs, le yin et le yang. Toutefois, la pensée, l’âme et l’esprit, eux, peuvent le voir. Le Tao, le yin et le yang sont sans substance mais constituent la substance composée de tout ce qui est matériel et immatériel ; ils cèdent devant le changement, mais sont eux-mêmes immuables ; leur pouvoir dépasse l’entendement humain, mais leur douceur surpasse celle de l’air qui caresse le visage. Ils sont à la fois internes et externes, microcosmiques et macrocosmiques, passifs et actifs, se rejoignant à leurs frontières respectives. Ils sont complètement individuels, mais en même temps, font harmonieusement partie les uns des autres --- engendrant ainsi le monisme dualiste, l’unité et la diversité combinées du cosmos.

La plupart des gens considèrent l’ordre naturel du Tao comme quelque chose qui va de soi, et ne prennent jamais la peine d’y réfléchir. Le jour succède à la nuit, le printemps à l’hiver et ainsi de suite, toujours de la même façon, sans qu’on se pose de questions. Or, en acceptant ainsi l’ordre naturel de l’univers, on reconnaît, en fait, et on accepte le Tao, bien qu’inconsciemment. Quoi de plus naturel alors, et de plus sage, que de vivre en accord avec l’ordre établi de la nature auquel nous sommes tous soumis.

Puisque nous dépendons tous des manifestations normales de la nature, elle-même totalement soumise aux ramifications immuables de l’univers, l’attitude la plus sensée consiste à apprendre à suivre le Tao. Si vraiment vous révisez votre façon de vivre, de manière à vous conformer à cette loi naturelle, alors votre vie prendra un sens et sera empreinte de sérénité, vos aptitudes intellectuelles seront sans défaillance et vous connaîtrez le bonheur.

Une fois que vous aurez franchi le premier pas, c’est-à-dire une fois que vous aurez dirigé votre regard vers l’extérieur, au loin, et que vous aurez observé l’action du Tao, peu à peu, vous constaterez que le Tao contrôle tout, chaque minute de chaque jour, et vous commencerez à saisir le sens de tout cela. Mais on n’atteint pas sans difficulté ce niveau de compréhension ; bien des choses, au premier coup d’oeil, risquent de vous paraître inexactes, inexplicables, ou même contraires à votre façon de penser, ce qui aura peut-être pour effet de vous plonger dans une certaine perplexité. Quoi qu’il en soit, vous devez apprendre à persévérer et à accepter, tout comme vous acceptez le vent qui souffle, l’eau qui coule et les nuages qui se pressent dans le ciel ; alors, lentement, par votre propre concentration, vous développerez votre force spirituelle et mentale, vous vous harmoniserez à tout ce qui existe dans l’univers, et, aussi sûrement que l’été succède au printemps, vous comprendrez.

Il vous faudra aussi vous observer attentivement. Il est si aisé de voir les qualités et les défauts des autres, sans pour autant prendre la peine d’observer de près notre propre façon d’agir, notre attitude face à la vie et aux autres, nos ambitions, notre ego et, dans certains cas, nos manies exaspérantes, susceptibles de déranger les autres, bien que souvent nous soyons trop aveugles pour nous en apercevoir.

Le Tao créa tout l’univers, mais il ne s’en vante pas ; c’est lui qui conduit toute chose, selon sa propre voie prédestinée, mais vous ne voyez pas la main qui tient les rênes, bien que les résultats, eux, soient visibles. Vous êtes né et vous mourrez, acceptez-le ! Vous êtes né démuni et vous mourrez démuni, acceptez-le ! Que vous soyez riche ou pauvre, acceptez votre voie, ne vous en vantez pas, ne vous en plaignez pas non plus. Sachez accepter l’inévitable, et une fois que vous aurez perçu le Tao dans votre vie, alors, et alors seulement, vous serez à même de percevoir les changements qui s’y produisent. Ne vous enorgueillissez pas de votre situation ou de vos richesses, car une telle attitude risque de transformer cet état yang en état yin, et ce qui fut donné pourrait tout aussi facilement vous être retiré. Apprenez à contrôler vos pensées en acceptant toute chose comme elle se présente, sans vous tracasser ni vous inquiéter. Ne planifiez pas votre avenir, le Tao l’a fait pour vous, et ses plans sont immuables. Ayez suffisamment de courage et de détermination pour vous voir sous vos moins beaux côtés, sous vos côtés yin, sans vous plaindre, sans vous en prendre aux autres, ni vous apitoyer sur votre sort. Attendez, avec patience et sérénité, le retour du yang.

Pensez d’abord aux autres, apprenez à les aider et à les servir à chaque occasion ; vous en tirerez une grande satisfaction intérieure et votre bonheur sera sans faille. De plus, cette attitude favorisera votre croissance intellectuelle et spirituelle.

En vous rapprochant de la nature, vous vous rapprochez de l’Esprit Suprême et vous devenez plus réceptif au Tao que vous pouvez alors recevoir plus facilement. Optez donc tout de suite pour une alimentation Ch’ang Ming (la voie de la longévité) et commencez dès aujourd’hui à améliorer votre santé et à fortifier votre corps ; vous renforcerez ainsi l’aspect intellectuel et spirituel de votre vie et vous accéderez à de nouvelles dimensions, dans divers domaines.

(...) "