Accueil > Nos archives > KYOTOplus : Ensemble pour le climat

KYOTOplus : Ensemble pour le climat

mercredi 29 octobre 2008, par Le Portail d’Albert

D’après les scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) doivent commencer à diminuer dès 2015 si nous voulons freiner le réchauffement de la planète et laisser un climat viable aux générations futures.

La prochaine rencontre cruciale des Nations Unies est prévue en 2009, à Copenhague. D’ici là, des solutions réelles doivent être négociées entre tous les pays.

Le Canada doit réduire ses émissions de GES d’au moins 25 % par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2020 en s’alignant sur les efforts déployés ailleurs dans le monde.

Malheureusement, le Canada affiche de tristes résultats. Non seulement ses émissions ont augmenté de 24 % depuis 1990, mais les cibles nationales fixées par le gouvernement canadien sont largement inférieures aux normes internationales. Alors que la communauté internationale adopte l’année de 1990 comme année de référence, le Canada s’en tient à 2006. En prenant cette année de référence, une réduction de 20 % suppose simplement une réduction de 2,6 %.

La campagne KYOTOplus vise à encourager le gouvernement canadien à prendre des mesures concrètes et immédiates dans le dossier des changements climatiques.

Visitez le site de Greenpeace Canada pour signer la pétition qui incite le gouvernement canadien à suivre la bonne voie.

***

Sandborn, Arthur. "KYOTOplus : Ensemble pour le climat", Réseau vert , vol. 16, nº 3, Automne 2008, p. 5