Accueil > Littérature > Poèmes > Transport à la vitesse grand V

Transport à la vitesse grand V

vendredi 10 septembre 2010, par Michaël Adam

C’était un jour sombre et je me suis perdu

Dans la foule pressée qui peuplait la gare

J’errais dans la salle des âmes perdues

Moi dont le coeur trop souvent s’égare

J’ai rencontré Suzette dans cette gare de Lyon

Nous avons longuement parlé, avec entrain

Je l’ai aimée sans savoir où nous allions

Notre voyage de noces eut lieu dans ce beau train

Je partais pour Lyon-Perrache avec le TGV

Une rame qui, on le sait, roule à la vitesse grand V

Avec la dame qui m’a tant fait rêver

Mais Suzette était mariée et, à l’arrivée

Son mari de suite me l’a enlevée !